Entrez dans le monde de la nuit

Bienvenue en Pologne : Partez à la découverte de Wroclaw en 24h : du matin au soir, la 90e promotion de l’ESJ Lille vous raconte le quotidien d’une ville en transition !

« Bierze wilk i liczone owce« 

Proverbe Polonais

partager

Embarquez dans un taxi de Wroclaw

[Vidéo] Vous trouvez les taxis parisiens désagréables ? Peut-être, mais n’oubliez pas qu’ils en connaissent un rayon sur vos vies. En attendant que l’un d’entre eux écrivent un bouquin, on a tenté l’immersion nocturne dans un taxi à Wroclaw. Plongez dans la vie des Vratislaviens grâce à Arkadiusz Rugala, chauffeur la nuit depuis six ans.

Good Beer Lenin

[Reportage photo] Sur l’emblématique place colorée Rynek, une façade porte les initiales de l’ancienne République Populaire de Pologne. « PRL ». Comme dans beaucoup d’autres villes polonaises, ces trois lettres sont maintenant associées à des bars vintage. À Wroclaw, la porte du PRL poussée, le client est accueilli par des affiches de propagande et des portraits de Marx et Staline baignés dans une lumière rouge.

Gare de Wroclaw : le cinéma ne prend plus de voyageurs

[Article] Pendant plus d’un demi-siècle à la gare de Wroclaw, vous pouviez attendre votre train en allant au cinéma. 128 places, un film toutes les deux heures et des programmes courts. Aujourd’hui, les passagers des trains patientent plutôt au Starbucks Coffee. Sous la pression des Multiplex, le cinéma a fermé en 2007.

La foi en featuring

En pleine expansion, le Hip Hop chrétien connaît de plus en plus de « fidèles » en Pologne. Icône de ce mouvement, Tau, rappeur récemment converti, prêche la bonne parole sur le Beat. Rencontre inachevée avec le Jean-Paul II du rap polonais.

La Fenêtre de la Vie, « une alternative à l’avortement »

[Article] Fondée en 2006 par des Sœurs à Wroclaw, la Fondation Evangelium Vitae salue la mémoire de Jean-Paul II en « mettant en pratique ses idéaux de protection de la vie humaine, depuis la naissance jusqu’à la mort ». Au cœur de son action, la protection des bébés non désirés. Mise en place en 2009, la Fenêtre de la Vie recueille les nouveaux-nés abandonnés par leur mère, qui ont refusé d’avoir recours à l’avortement.