Les trams se cachent pour mourir

Aux abords de la ville de Wroclaw, derrière un vieil entrepôt que l’on pourrait croire désaffecté, des dizaines de tramways sont laissés à l’abandon. Propriété de la ville, ils coûtent trop cher pour être rénovés. Certains datent pourtant du début du siècle.

.

Couverture : ©ESJ-Claire Bargelès

Claire BARGELES

Martin DELACOUX

partager