Les lutins de la discorde

Au début des années 2000, sous le premier mandat du maire Rafal Dutkiewicz, Wroclaw a fait des lutins son atout séduction. Pourtant, les lutins représentent bien plus que de simples petites sculptures de bronze. Derrière elles, se cache le symbole d’un des mouvements contestataires qui a contribué à la chute du régime communiste. En 2005, la municipalité contacte Tomasz Moczek, artiste plasticien, pour créer cinq statuettes à l’effigie de ces krasnales. « Au début, on m’avait dit qu’il y en aurait deux ou trois de créés par an, cinq maximum assure l’homme, indifférent au passé du symbole. Maintenant, il y en a plus de 300 » dispersés dans les moindres recoins de Wroclaw.

Musique 1 : © Roll The Bones – « Shakey Graves »
Musique 2 : © Darkside – « Paper Trails »

Couverture : ©ESJ-Thibault Saingeorgie

  Ambrine BDIDA 

Laure HERPEUX

Avec l’aide de Pawel IWANINA

partager